Le bégaiement

Accueil » Les troubles de la parole » Le bégaiement

Qu'est-ce le bégaiement?

Le bégaiement est un trouble de la parole qui se manifeste dans la communication avec autrui : la personne qui en souffre ne bégaie généralement pas quand elle chante, quand elle se parle à elle-même ou qu'elle s'adresse à un animal par exemple. Le bégaiement se traduit par des difficultés d'élocution affectant la « fluence », ou flux, de la parole : répétition de sons, de syllabes ou de mots, arrêts et blocages, mouvements involontaires du visage, clignement des yeux, etc.

Dans la majorité des cas, le bégaiement apparaît chez les jeunes enfants, avant l'âge de 7 ans. De plus, il s'agit d'un trouble très fluctuant. L'enfant ne bégaie pas en permanence, il peut bégayer quand il est plus fatigué et ne pas bégayer en consultation par exemple.

Orthophonie et bégaiement

Le travail de l'orthophoniste se fait avec l'enfant, mais aussi avec son entourage. En effet, la réaction des parents face au bégaiement de leur enfant est très importante et déterminante de l'évolution du trouble, d'où la nécessité d'aider l'entourage à adopter la bonne attitude.

Ainsi, l'orthophoniste va prodiguer les conseils adéquats aux parents pour qu'ils puissent accompagner leur enfant, lui apporter plus de sérénité et faire en sorte que le but du langage ne soit pas exclusivement pour rendre des comptes, mais aussi pour rire, s'amuser, etc. D'ailleurs, c'est pour cette raison qu'il est conseillé de consulter dès que les parents sont inquiets, car si c'est le cas, ils ne parlent plus normalement à leur enfant et celui-ci ressent la tension qui en résulte.

Avec l'enfant, le travail consiste principalement à réduire au maximum les facteurs qui déclenchent le bégaiement comme le stress, les émotions, la charge sociale qui repose sur ses épaules, etc. Le but est d'empêcher l'enfant d'adopter des tactiques pour lutter contre son bégaiement ou le camoufler, car son trouble risque alors de devenir chronique une fois adulte. L'orthophoniste va faire en sorte que la parole reste spontanée chez l'enfant, et non pas qu'il se concentre sur son corps et les mécanismes physiques derrière la parole.

Services spécialisés en orthophonie au Québec

Votre service ici